trip fossile Allemagne

Publié le 6 Septembre 2015

Du 26 au 29 aout dernier, Seb et Tom sont partis pour un périple de près de 2000 Km à l’assaut des carrières mythiques du Jurassique supérieur de Bavière et du Lias de la région d’Holzmaden, en Allemagne. Au programme, camping sauvage, fouilles, visite de musées et dégustation de bières locales.

Départ le mercredi après midi du Sud Seine et Marne en direction de la Bavière, célèbre dans le monde pour ces gisements fossiles à préservation exceptionnelle dûe à un paléoenvironnement côtier constitué de lagons peu ouverts sur la mer et dont le fond de l’eau était pauvre en oxygène.

Après plus de 8h de route, nous arrivons au cours de la nuit et décidons de poser nos tentes dans une clairière au-dessus de la grande carrière privée de Painten, connue pour sa richesse en poissons et crustacés fossiles. Après une nuit fraîche et peu confortable pour Seb pour cause d’un matelas gonflable défaillant, nous nous rendons à l’entrée de cette carrière dans l’espoir d’y trouver les gérants et de négocier la possibilité d’aller fouiller. Le hall d’entrée est couvert de plaques de calcaire avec des fossiles de crocodiles marins, poissons et ammonites : de quoi allécher notre appétit. Après avoir traversé plusieurs bureaux, nous arrivons au secrétariat qui nous annonce malheureusement que le patron est absent et que seul lui peut nous autoriser l’accès…nous devrons donc garder ce site de côté pour une prochaine sortie en contactant le responsable à l’avance.

trip fossile Allemagne

Direction Eichstätt donc et en moins de 40 minutes de voiture nous (re)découvrons (2eme sortie en Bavière pour Thomas) la multitude de carrières qui exploitent les calcaires lithographiques de l’Oxfordien au Tithonien. A cet endroit, nous fouillons dans une carrière ouverte au publique. Pour la modique somme de 3 euros, vous pouvez fouiller ce lieu aménagé toute la journée. En plus de la reproduction de dinosaure qui vous attend à l’entrée, de nombreux panneaux expliquent aux visiteurs la mise en place de ces couches et illustrent les fossiles qui y ont été retrouvés. De nombreuses personnes fouillent le site : familles, amis et clubs et après environ 1 h de fouilles en plein soleil et la découverte de nombreux Saccocoma (crinoïdes libres) et de quelques ammonites, nous décidons d’aller explorer la région.

trip fossile Allemagne  trip fossile Allemagne

Les dizaines de carrières, qui exploitent ce calcaire finement lité pour en faire des dalles, entassent les blocs trop petits ou trop peu épais aux alentours. Dans ces tas, nous trouverons en séparant les plaques quelques poissons, ammonites et crinoïdes.

trip fossile Allemagne
trip fossile Allemagne

Le lendemain, nous nous rapprochons de Solnhofen où un magnifique musée, probablement l’un des plus beaux d’Europe, expose aux visiteurs les fossiles des environs : une multitude de poissons, d’insectes, d’arthropodes, des tortues, des crocodiles marins (dont un squelette de plus de 4 mètres avec les plaques dermiques en place), mais également de petits dinosaures (Compsognathus) et les fameux Archéoptéryx que la communauté scientifique à longtemps envisagé comme les ancêtres des oiseaux. L’après-midi, une nouvelle carrière ouverte au public est visitée à Mulheim ainsi que d’autres déblais, fournissant toujours les mêmes types de fossiles (les couches qui donnent des fossiles d’exception sont bien gardées dans des carrières privées). A noter cependant la découverte d’une belle crevette dans les derniers déblais visités.

trip fossile Allemagne

Le soir, nous reprenons la route vers l’Ouest pendant 2h pour se rendre dans la région d’Holzmaden, célèbre pour ses schistes cartons du Toarcien ayant livré de superbes crinoïdes, ammonites et autres invertébrés ainsi que des ichthyosaures. Après une bonne nuit de sommeil au milieu des champs, facilitée par une tournée des bars de la charmante ville voisine de Kirsheim, nous passons la journée à fouiller dans la carrière de Ohmden, également ouverte au public. Nous y croisons à nouveau pas mal de monde, y compris des français et des japonais, et trouvons quelques bélemnites et surtout de nombreuses ammonites de toute beauté, avec des reflets dorés (pyrite) ressortant sur ces plaques argileuses gris sombre. Si la plupart présentent un diamètre de 3 à 5 cm, quelques belles pièces d’un vingtaine de centimètres ont également été dénichées.

trip fossile Allemagne
trip fossile Allemagne  trip fossile Allemagne
trip fossile Allemagne

En résumé, ce fut une super sortie et nous avons vraiment apprécié la mentalité des carriers allemands qui permettent aux amateurs de chercher des fossiles dans des endroits aménagés dans ce but et continue ainsi à faire vivre la paléontologie.

 

Thomas G.

Rédigé par Association Paléontologique de Mennecy

Publié dans #Sorties

Repost 0
Commenter cet article

Philippe 07/09/2015 11:00

Bravo, pour votre périple, vos récoltes, et votre CR bien intéressant. Merci.
Philippe

Dominique 06/09/2015 22:40

Merci pour ce beau reportage !